L’assurance responsabilité civile professionnelle (RCP)

Version imprimable

L’exercice infirmier en libéral nécessite obligatoirement cette assurance.
Elle vous couvre en cas de préjudice causé à autrui durant l’exercice de votre fonction.

Cette couverture est large, car elle va de l’indemnisation du vase en cristal que vous brisez par inadvertance et que mamie adorait. Et ce, même si vous avez rendu un fier service à la famille en les débarrassant d’une horreur qui trônait fièrement sur la table du salon depuis 50 ans.  
Mais également et c’est le plus important, la responsabilité civile professionnelle vous couvre en cas de faute professionnelle. Non intentionnelle évidemment. Comme par exemple la chute d’un patient pendant la toilette ou un abcès suite à une injection, voire l’oubli d’une aiguille au domicile du patient qui pourrait blesser quelqu’un.
 
Attention la RCP vous couvrira uniquement au niveau pécuniaire du préjudice causé à autrui, mais pas au niveau pénal ou disciplinaire. Il est très important de comprendre que cette assurance indemnisera financièrement la victime du préjudice causé mais en aucun cas elle n’empêchera que vous soyez poursuivi par le tribunal ou l’ordre.
C’est pour cette raison qu’il existe bon nombre de contrats qui proposent une protection juridique associée à la RCP. Elle permettra de prendre en charge les frais d’avocat.
 
Toutes les RCP ne se valent pas. Il est absolument indispensable de connaître les conditions d’indemnisation de la victime ainsi que les exclusions éventuelles du contrat. Si vous choisissez d’associer un contrat protection juridique à votre RCP, il faut faire attention à toutes les limites et exclusions de ces contrats.
 
EN SAVOIR PLUS
 
Inflib.com peut vous aider à faire le bon choix et vérifier, si vous avez déjà une RCP, qu’elle est parfaitement adaptée à votre métier.
Cliquez-ici pour nous contacter.

Partagez !